PUBLICITÉ

Un scandale de 10 milliards à la Défense : Un camion citerne facturé à l’Etat à 210 millions de FCFA

L’affaire a été explicitée par le Zénith Balé dans sa parition du vendredi 15 août 2014 : un nouveau marché de 10 milliards de FCFA qui scandalise, avec des camions citernes facturés à 210 millions l’unité, des camions de transport de troupes (10 tonnes) à 115 millions l’unité, des pièces de rechange etc. Le total TTC faisant 9 milliards 959 millions 230 mille 680 FCFA.

Le contrat n°2014/034, relatif à la fourniture de camions de transport troupe et de citernes à carburant au ministère de la Défense et des Anciens Combattants a été conclu entre le ministre de la Défense et des Anciens Combattants de l’époque, Soumeylou Boubeye Maïga qui l’a signé 20 mai 2014 et le Directeur général de ‘’Commerce International pour le Mali (CIM)’’ Ibrahim Karagnara, qui l’a signé le 18 mai 2014.
Concernant le fournisseur CIM, selon le Zénith Balé, il s’agit d’une société à responsabilité Limité (SARL) dont le patron est Ibrahim Karagnara.
Le contrat a été visé par le contrôleur financier le 22 mai et enregistré par le Secrétaire général du gouvernement et au service des impôts du Centre V le 30 mai. Il est financé par le Budget d’Etat : exercice 2014 et 2015 à hauteur de 100 % et un délai d’exécution de 18 mois (voire fac simulé du contrat en page 5). Le mode de passation du contrat fait référence à « l’article 8 du décret n°08-485/P-RM du 11 août 2008, modifié, portant procédures de passation, d’exécution et de règlement des marchés publics et des délégations de services publics » ou code des marchés publics.
Dans le contrat figurent 15 camions citernes de 6 m3/4×4/2 ponts de 120 millions l’unité soit 1 milliard 800 millions pour les 15. Il contient également 2 camions citernes à carburant de 18 m3 / 6×6/3 également de 210 millions l’unité, totalisant 420 millions, les deux.
Selon l’article du Zénith Balé, le journal a pu obtenir en Chine « les prix réels du matériel », qu’il a publiés dans sa dernière livraison. Ainsi selon le journal, le prix réel du camion citerne de 6 m3/4×4/ serait de 29 millions de FCFA l’unité au lieu de 120 millions l’unité. Les 15 couteraient donc 435 millions au lieu de 1 milliard 800 millions.
Les deux citernes à carburant de 18 m3 / 6×6/ aurait couté 77 millions au lieu de 420 millions de FCFA, car le prix réel de l’unité serait de 38,5 millions au lieu de 210 millions. Ces deux exemples sont à titres indicatifs.
Il y a un grand écart entre « les prix réels du matériel que nous avons obtenus en Chine et le montant de la surfacturation ». Il apparait que le prix réel de l’ensemble des 51 camions (de transport de troupes et citernes) compris dans ce contrat est de 2 milliards 424 millions, alors qu’ils ont été facturé à 7 milliards 804 millions de FCFA. Soit une différence de 5 milliards 380 millions de FCFA.

La Rédaction