PUBLICITÉ

WAN Show 2.0 │ Youssou N’DOUR, Salif KEITA, Jimmy CLIFF, Aston BARREETT…Concert virtuel, le 25 mai, près de 200 artistes d’Afrique et sa diaspora

Près de 200 personnalités et artistes ont accepté d'être WAN (#IAmWAN). Tous, comme un seul homme - Together as ONE, together is WAN, dit le slogan - sont mobilisés pour donner,le 25 mai 2020, un concert virtuel en vue de lutter contre la pandémie à Coronavirus qui sévit dans le monde.

Le projet Worldwide Afro Network  (WAN) enregistre une pléiade d’artistes et de personnalités sur le continent africains et dans les pays du monde (Diaspora). Youssou N’DOUR (parrain), Salif KEITA (Mali), Jimmy CLIFF et Aston BARREETT (Jamaïque), Cheickh Tidiane SECK, Angélique KIDJO (Benin), TIKEN Jah Fakoly, Luedji LUNA et Lenine (Bresil), Misié SADIK, Jamadon et Staika D (Guadeloupe), Meiway, DJ Jacob, David Tayorault (Côte d’Ivoire), Kristel Adams (Martinique), James Germain (Haïti), Sekouba Bambino, Appllo J (Guinée), Bisa KDEI (Ghana), André-Marie TALA, Kali KAMGA, Princess ERIKA (Cameroun), Ramiro NAKA (Giunée Bissau), Wizkid, Hiro, Fally Ipupa, Jocelyne Beroard, Jacob Desvarieux, Habib MEFTAH (Iran), SMARTY (Burkina Faso), Chris Martin (Angleterre), Martina RAMOS (Cap-Vert), Omar SY (France), Oumou Sangaré, Baaba Maal …

Près de 200 personnalités et artistes ont accepté d’être WAN (#IAmWAN). Tous, comme un seul homme – Together as ONE, together is WAN, dit le slogan – sont mobilisés pour donner,le 25 mai 2020, un concert virtuel en vue de lutter contre la pandémie à Coronavirus qui sévit dans le monde. C’est une émission de télé  à travers laquelle les fils d’Afrique montreront leur unité et leur diversité. Ces personnalités feront soit des vidéos à travers des messages d’unités soit des concerts. Le 25 mai, date symbolique marque la Journée internationale de l’Afrique (Africa day).

Porté par Amobe Mevegué, le WAN (One) Show 2.0 qui “s’annonce historique pour l’Afrique et sa diaspora” chacun des participants y donnera son coeur. Exit les sponsors. “La seule cause, c’est de défendre le patrimoine de notre continent à une voix unitaire, de l’Afrique, de sa Dispora et de tous ceux qui respectent le continent. Nous ne sommes pas contre les autres intiatives. Mais, il est légitime que les Africains parlent par eux-mêmes. C’est ce que nous sommes entrain de faire”, a expliqué Amobe Mevegué le 14 mai dernier à ZIANA TV. Qui s’est rapproché de l’Union Afrique pour lui proposer ce contenu autour d’un concept d’unité de 2 heures 20 de show que les télévisions privées d’Afrique dont la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) et Thomson Broadcast diffuseront gratuitement.

Le WAN Show 2.0 vise 500 millions de téléspectateurs.

2.0 parce que, dit Amobé, ce sont les circonstances qui forgent les hommes. Ce projet qu’il a peaufiné depuis quelques mois n’était prévu sous la forme virtuelle mais réelle. “C’est le confinément qui nous a endigué vers cette voie. Nous avons perdu des frères. Nous avons perdu des personnalités (Manu Dibango, Tony ALLEN, Aurlus Mambélé, Pape DIOUF… J’étais pétris par la tristesse. Et, un jour Youssou N’dour m’appelle pour prendre de mes nouvelles. Après, je me suis dis que j’ai la chance de connaître toutes personnes, j’ai alors pris mon téléphone et j’ai appelé Cheickh Tidiane SECK qui a accepté d’être le directeur musical”, soutient l’initiateur heureux de l’engouement suscité par par le WAN Show 2.0 qu’il définit comme un Réseau mondial des afro descendants, une plateforme de production de contenu, de concerts, de mise en réseau, de soutien d’initiatique Afrique.

 

Koné SAYDOO