PUBLICITÉ

Honorable Moussa Timbiné : Dans le viseur des politiciens du régime

Pour assouvir leurs ambitions machiavéliques, le Premier ministre Boubou Cissé et certains barons du RPM font front commun contre le président de l’Assemblée Nationale Moussa Timbiné.

En politique, l’élection prime sur la nomination, un élu du peuple ou local est plus légitime et représentatif qu’une personne nommée. Dans le contexte malien actuel, c’est le paradoxe. Le Premier ministre Boubou Cissé, au cœur de la contestation sociopolitique, veut être royaliste que le roi.

En effet, il nous est revenu que certains politiciens du régime concoctent un plan machiavélique pour faire tomber l’actuel président de l’Assemblée Moussa Timbiné. Derrière ce projet des responsables du Rassemblement Pour le Mali, dont son président Bocary Treta, les députés Mamadou Diarrassouba et Baber Gano, le président d’honneur de l’ADP-Maliba, Alou Boubacar Diallo, l’actuel ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Bah dit Bill de l’ADEMA-PASJ. Sans oublier le cerveau de la manigance : Dr Boubou Cissé, principal point d’achoppement de la décrispation politique.

Si ces barons du RPM maintiennent leurs dents contre le député Timbiné, car n’ayant pas pu faire parachuter Diarrassouba au perchoir, le ministre ‘’ademiste’’ digère mal le camouflet à lui infligé par la Cour Constitutionnelle qui a remis monsieur Timbiné dans ses droits lors des résultats définitifs des législatives dernier.

Le PM Boubou Cissé, qui devrait se taire, car n’étant qu’un simple produit de nomination, se met au-devant de la scène pour faire débarque un élu du peuple. Quoiqu’on dise, le président de l’Assemblée Nationale Moussa Timbiné est plus légitime que le Premier ministre Boubou Cissé.

C’est déplorable ce complot inouï contre l’honorable Timbiné dont le dynamisme et surtout sa fidélité aux idéaux du Président IBK ne sont plus à prouver.

Madick Niang

Source : Malizine